European Conference on Positive Psychology 2016 (1/4)

Premier billet - Introduction : bien-être et engagement au travail

Bonjour à tous !

Du 28 juin au 1er juillet 2016, je me suis rendue à Angers afin de participer au 8ème Congrès de Psychologie Positive. Cet évènement a été une formidable opportunité pour moi d’échanger avec d’autres professionnels et experts du sujet.

Organisée en partenariat avec l’Association Française et francophone de Psychologie Positive (AFfPP), l’European Network for Positive Psychology (ENPP), la ville d’Angers et l’International Positive Psychology Association (IPPA), cette conférence bisannuelle est LE rendez-vous européen de la psychologie positive. Les plus grands chercheurs du monde se sont réunis durant ces quatre jours pour partager les résultats et réflexions issus de leurs dernières recherches. Cette conférence réunissait aussi étudiants et professionnels intéressés par le domaine de la psychologie positive.

Parmi les domaines d’application de la psychologie positive abordés, citons notamment : la santé, l’éducation, la génétique, le coaching mais aussi le travail. Des chercheurs, comme Bente Kristin Malmo, Jef Van Den Hout, Orin David, Claudia Harzer, Marianne Van Woerkom, Sue Langley, ont partagé les derniers résultats de leurs recherches en termes d’application de la psychologie positive au monde du travail et des organisations.

Particulièrement intéressée par ces sujets, je vous propose dans les prochains mois de partager quelques idées et regards sur les sujets présentés lors de cette conférence et qui, mis en œuvre dans les organisations, peuvent contribuer au développement du bonheur individuel, de l’efficacité collective et de la réussite de l’entreprise.

Le sens, l’engagement et le bien-être au travail : leviers de la réussite des organisations.

Pourquoi est-ce fondamental de s’interroger et de travailler sur le sens, l’engagement et le bien-être au travail ? Quels impacts sur l’entreprise et les hommes qui la composent ?

De nombreuses études scientifiques ont montré que le bien-être a un impact beaucoup plus fort sur la performance et la productivité au travail que la simple satisfaction des tâches que nous réalisons. Le bien-être et l’épanouissement au travail permettent de résoudre plus rapidement les problèmes et de façon plus coopérative et plus créative. Ils impactent directement les résultats commerciaux (augmentation des ventes de 37%), la productivité (augmentation de la productivité de 31%) et de la précision (augmentation de la précision sur les tâches de 19%. Par le terme de « précision », nous entendons attention, prudence et conscience professionnelle lors de la réalisation de la tâche). (Shawn Achor, The Happiness Advantage the seven principles of positive psychology that fuel success and performance at work, 2011)

Cet été, nous vous proposons de découvrir ensemble, dans les prochains billets, le contenu de quelques conférences du congrès :

  • Pourquoi travailler sur les forces des hommes composant l’organisation
  • L’impact du flow au sein de l’équipe
  • L’impact des émotions positives sur l’engagement des individus, le développement de la créativité et de l’innovation, le fonctionnement plus optimal des fonctions cognitives, l’empowerment, l’esprit critique mais aussi la flexibilité

Anaïs

Previous Article
European Conference on Positive Psychology 2016 (2/4)
European Conference on Positive Psychology 2016 (2/4)

Deuxième billet - Utiliser intelligemment les émotions pour favoriser la capacité à innover et la créativité

NEXT FEATURE
cut-e intervient à l’International Test Commission Conference de 2016 à Vancouver
cut-e intervient à l’International Test Commission Conference de 2016 à Vancouver

Des experts du groupe cut-e, le spécialiste international de l’assessment en ligne, présenteront deux étude...

Subscribe to our talentNews

Subscribe